Evaluation mondiale de la COVID-19, le Togo fait une percée mondiale

Nous ne dirons jamais assez, le Togo a fait le choix d’une approche précautionneuse depuis l’apparition du premier cas  de la COVID-19 au pays .Des mesures drastiques d’anticipation ont émergés et les restrictions s’en ont suivi .Ce filon envisagé par le gouvernement a été arrimé à une approche de pédagogie poussée qui a eu l’adhésion entière et totale de la population .En tout cas les résistances des irréductibles et adepte du relativisme sont contenus .A cela s’ajoute le rôle très remarquable des élus locaux qui avec pour objet une déconcentration des mesures et leur mise en œuvre ont permis aux populations d’apprécier les mesures adaptées prises par le gouvernement. Comme on peut s’attendre et comme le disait l’autre, nul n’est prophète chez soi, ces mesures ont été un marqueur reluisant qui à tout point de vue a permis au Togo d’être relativement épargné pris dans un contexte global d’évaluation de la pandémie. C’est à juste titre que le pays a fait une percée inespérée  dans une récente évaluation mondiale des pays .C’est dire que le Chef de l’Etat Faure Gnassingbé avait vu juste en prenant lui-même la commande des actions dès les premières heures et ce jusqu’alors.

Ainsi selon le rapport de Lowy Institue, le Togo a enregistré un score honorable avec 72,8 points, et occupe ainsi le deuxième rang en Afrique derrière le Rwanda, et la 15è place au plan mondial devant les grandes puissances occidentales et asiatiques.

L’évaluation a essentiellement porté sur 98 pays-cibles ,et a pris en compte les indicateurs clés notamment le nombre de cas confirmés et de décès par million d’habitants ainsi que le nombre de tests effectués par mille habitants dans les 36 semaines suivant le 100è cas enregistré.

Notre pays le Togo a augmenté sa capacité de test à l’annonce du premier cas, avec le dépistage systématique des cas contacts et de tous les clusters, une stratégie qui a permis de réduire sensiblement les chaines de contamination sur toute l’étendue du territoire national.

Cette performance montre à quel point les autorités togolaises gèrent avec détermination et efficacité la crise sanitaire grâce à l’implication personnelle du Chef de l’Etat, SEM Faure Essozimna Gnassingbé, président du comité national de crise.

Sur les orientations du Président de la République, le gouvernement a pris des mesures idoines qui ont permis de réduire les risques de contamination et rendre plus efficace la prise en charge .Il s’agit entre autres de la mise en place de la coordination nationale de gestion de la riposte cotre la Covid-19(CNGR) ,du conseil scientifique national et des protocoles sanitaires conformément aux dispositions de l’OMS.

A cela s’ajoute la création d’un centre de prise en charge, des laboratoires d’analyse et de la Force spéciale anti-pandémie (FOSAP).

D’autres dispositions adéquates ont été prises pour réduire les impacts socioéconomiques de la crise sanitaire à travers un programme novateur d’aide sociale par transfert monétaire dénommé « Novissi » et la politique d’allègement des charges fiscales.

Tous ces efforts consentis confirment une fois encore l’attention particulière que le Chef de l’Etat accorde à la santé publique et au bien-être de ses compatriotes.

Le gouvernement s’active pour une meilleure campagne de vaccination contre le nouveau Coronavirus dans les semaines à venir, et multiplie les initiatives en vue de renforcer considérablement la résilience des populations, améliorer l’efficacité de la prise en charge des sujets malades et promouvoir le dépistage de masse.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *