Togo/Mieux connaitre le projet PEAT qui ambitionne la déserte en eau potable de plusieurs villes

le materiel de forage

Chaque nation doit lutter pour faciliter l’accès à l’eau potable aux habitants. Cette ambition est manifeste au Togo, pays qui s’appuie sur le Projet eau et assainissement (PEAT), entre autres initiatives. Le site Mediatopnews vous fait découvrir le projet PEAT

En 2011, la proportion de la population togolaise n’ayant pas accès à une source d’eau potable était de 56,1%. Diligemment, des programmes ont été conçus pour monter le taux à 65% en 2017. La mise en œuvre du Projet eau et assainissement au Togo (PEAT 1) et (PEAT2) contribuent à cette avancée dans les villes d’Atakpamé , Dapaong, Kara, Sokodé et Tsévié .

le materiel

Un accès amélioré à l’eau potable

A Atakpamé (région des Plateaux), 1 474 branchements privés ont été effectués pour étendre le réseau à plus de 14 000 habitants. Un nouveau système de pompage a sensiblement amélioré la chaîne de production, desservant les zones de Glélou, Gbatékpé et Tchakpali. Actuellement, une nouvelle station de traitement d’eau est en construction sur un site situé à moins de 10 km de la ville. A Dapaong (chef-lieu de la région des Savanes), des travaux sont en cours pour le renforcement de la digue du barrage de Dalwak. L’ensemble du système électronique vieillissant de la station de traitement d’eau a été changé et plus de 1 100 branchements à l’eau potable à des coûts réduits ont été réalisés.

PEAT 2 en approche

Pour cette première phase du PEAT qui arrivera à terme en août 2021, 04 milliards de francs CFA ont déjà été dépensés pour les travaux susmentionnés. Une seconde étape du projet (PEAT 2) prendra en compte les villes Kara, Sokodé et Tsévié. Elle portera principalement sur la construction et la réhabilitation de châteaux et stations de traitement d’eau en plus des travaux de raccordement pour étendre le réseau de distribution. Le coût de la nouvelle phase est estimé à 25 milliards de francs CFA.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *