Taux de couverture en eau potable au Togo/le projet BID/UEMOA renforce les prévisions dans les savanes

une partie des realisations dans la savane

Dans son élan de renforcer le taux de couverture en eau potable, le gouvernement exécute un ambitieux politique qui fait ses preuves dans les régions, préfectures et villages. Dans la région des savanes environ 650 km au nord de Lomé plusieurs réalisations soulagent les peines des populations. Pour renforcer les résultats encourageants déjà visibles sur le terrain, le projet BID/UEMOA est déjà en érection.

Aussi faut-il préciser que toujours dans le souci de renforcer le taux de couverture en eau potable dans la région des savanes, le projet BID/UEMOA qui est dans sa phase d’exécution réalisera à terme 11 mini adductions d’eau et 31 forages afin de desservir plus de 75000 personnes en milieu rural et semi urbain.

Quant au projet PASSCO 2 également en cours, la réalisation de 200 forages équipés de pompes à motricité humaine,  la réhabilitation de 100 forages existants y compris 100 latrines à construire dans les centres de santé, les établissements scolaires et dans les communautés sont attendues. Faisant passer le taux de couverture à l’eau potable en milieu rural de 67% à 72% dans la région des Savanes.

Le Directeur régional de l’hydraulique villageoise des savanes appelle les usagers à s’approprier les ouvrages réalisés et rassure  » Nous avons déjà commencé par faire un travail de formation à la maintenance des ouvrages et de sensibilisation des Associations des usagers de l’eau en vue d’une utilisation rationnelle ».

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *