L’ONG Maison Bethanie bénéficie de l’aide de l’association cœur solidaire et du club des jeunes filles leaders-FSHS UL

Remise symbolique

La crise à la Covid-19 continue par faire ricochet et à toucher tous les secteurs d’activité. Sans nul doute l’une des motivations qui a conduit les associations caritatives à être davantage active et à voler au secours des structures d’accueil des enfants démunis et qui œuvre dans  la prise en charge de toute sorte d’indigence. C’est justement ce qui justifie une sortie élogieuse de l’Association Cœur Solidaire présidée par l’honorable Kouméalo Anaté et le Club des Jeunes Filles leaders de la Faculté des Sciences de l’Homme et de la Société de l’Université de Lomé (FSHS UL) vers l’ONG Maison Béthanie à Lomé. Ils avaient sous la main pour cette démarche de charité des Kits scolaires, mais également des vivres tels que l’huile, des pâtes alimentaires, du riz, des boites de tomates, etc.

photo de famille

Cœur Solidaire et les Clubs de jeunes filles des universités, une relation intrinsèque

Pour rappel, Cœur Solidaire avec son projet « l’Excellence au Féminin » a déjà formé près de 300 jeunes filles étudiantes dans les universités publiques et privées depuis 2019. Dans chaque établissement touché, des clubs de jeunes filles leaders sont installés pour pérenniser les acquis et les fondamentaux d’un leadership transformationnel. La mission des clubs, affilié à l’association, consiste ainsi à poursuivre, entre autres, la transformation personnelle de la jeune fille et celle de leur environnement, accompagner leurs paires à développer le leadership leur permettant de mieux se prendre en charge à tout point de vue, etc. Cœur Solidaire entend poursuivre les formations pour atteindre progressivement une masse critique de jeunes femmes leaders décomplexées, audacieuses, déterminées et capables d’impacter positivement le développement de la société togolaise. L’association est aussi très engagée dans de nombreux autres domaines socioéducatifs et sanitaires par des actions de lutte contre la pauvreté, des actions en faveur de l’autonomisation des jeunes et des femmes,  et pour  l’amélioration du milieux de vie des populations.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *