La Famille des Artistes Auteurs Compositeurs et Interprètes du Togo, observent la fête des travailleurs

La Famille des Artistes Auteurs Compositeurs et Interprètes du Togo (FAACI-Togo) a organisé le samedi 07 mai dernier la fête des travailleurs à l’intention de ses membres. Placé sous le thème « revalorisation du métier d’artiste au Togo », elle a eu pour cadre le pavillon OTI du Centre des Expositions et Foire de Lomé(CETEF).Une célébration en différée qui n’étonne guère tout bon analyste et observateur qui ne doivent pas perdre de vue le faite que les artistes sont souvent  sollicités lors des festivités (1er mai) pour des parties d’ambiances et donc en plein exercice professionnel. Loin s’en faut, sans eux, toute célébration festive aura un gout d’inachevé disait un diplomate accrédité au Togo. Ceci pour témoigner s’il en était besoin le rôle combien important d’un artiste dans la communauté. Une évidence partagée par tous car de par leurs arts, ils sont détenteurs de valeurs organisatrices de la société et adoucissent les mœurs. C’est à juste titre qu’au regard de son importance, le gouvernement s’est engagé à une profonde réforme des secteurs avec à la clef des propositions de solutions porteurs d’espoirs. L’une de ces solutions est de faire de la profession d’artiste une fonction libérale comme toute autre profession.

Selon M.Agossou Kodjovi de son nom d’artiste RX PATOO, vice-président de FAACI « Ce projet est un grand projet étalé sur un an dont cette célébration en différée inaugure l’avènement ».  

Selon le Directeur de cabinet du ministère de la culture et du tourisme M. Kpaye représentant son ministre de tutelle, le ministère est venu partagé avec les artistes un message d’espoir et d’espérance .Espoir car le travail abattu par les artistes est un travail noble et formidable et espérance car conscient de cette noble mission, le gouvernement a entrepris d’énormes reforme dans le secteur .Surpris par ses retrouvailles ,le Directeur de cabinet parle de soutient et de reconnaissance des artistes aux réformes du gouvernement .Ce qui ne laisse aucun doute de la réussite desdits  reformes.

Toute la soirée de ce samedi sous une nature clémente, vétéran, professionnels et amateurs de la musique dans leur diversité mais partageant un idéal commun, celui de vivre de leur métier se sont partagés des moments de gaité inoubliables. Des Tact au dos, des câlin par ci, tout était bon pour cette partie de retrouvaille rythmée par des mélodies des uns et des autres.

Agboti Yao Mawuena le doyen comme aime l’appelé ses jeunes frères avait ouvert le bal suivi de son jeune frère King menssah papavi et beaucoup d’autres.

certain artistes posant avec le Dc du ministère de la culture

Prit au vif à la fin de la cérémonie, M. Agboti Yao n’a pas caché sa satisfaction pour la mobilisation des uns et des autres autour de ce projet. Mon vœu le plus ardent est que cette famille reste soudée main dans la main  pour défendre ses intérêts partout ou besoin serait.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.