Nuit de la cohésion sociale et de la solidarité africaine: Koffi Djondo célébré à «Célébrons-nous vivants »

Le Comité international de la solidarité africaine (CISA), une initiative qui a le leitmotiv « célébrons-nous vivants » vient de célébrer des grandes valeurs africaines ce samedi 23 décembre dans la capitale togolaise lors de la Nuit de la cohésion sociale et de la solidarité africaine, après le lancement le jeudi 21 septembre 2023 dernier.

Une occasion pour le CISA, de célébrer Gervais Koffi Djondo, père fondateur de la Banque panafricaine Ecobank et de la compagnie aérienne panafricaine ASKY, au prix exceptionnel des grandes valeurs africaines.

Initiée par le Comité international de la solidarité africaine (CISA, « Célébrons-nous vivants », un cadre évènementiel de promotion des valeurs africaines. Cette initiative est née du constat selon lequel aujourd’hui en Afrique, plus personne n’a du temps à accorder à l’autre. C’est de l’individualisme et du capitalisme. Face à cette situation déplorable qui fait perdre les valeurs sociales et solidaires en Afrique, le CISA a pris son initiative pour célébrer les grands personnages ou les grandes valeurs d’Afrique qui ont impacté de façon significative les communautés africaines de par leurs réalisations et prouesses. Il s’agit surtout pour le Comité d’organisation, de célébrer ou honorer ces personnes de leur vivant afin de susciter davantage d’autres héros, d’autres légendes pour que l’Afrique soit une Afrique plus dynamique et plus vivante.

A l’étape de Lomé, au total 15 grandes valeurs africaines ont été célébrées par trois différents prix. Le premier prix, qui est un « prix exceptionnel des grandes valeurs africaines », il est exclusivement décerné au Togo à Gervais Koffi Djondo. En ce qui concerne le deuxième prix, c’est le prix spécial de l’engagement africain décerné à tous ceux qui font énormément et sont engagés à faire de l’Afrique, une Afrique bâtie. Il s’agit entre autres, de José Kwassi Syménouh, PDG de Protectrice Assurances ; Ayivi Folly Demanya, PDG de l’Imprimerie « La Seumeuse »; d’Almok, Artiste de la chanson ; de Morou Aminou Yara, PDG de « Nagode Transfer » ; Apôtre Mawuéna Drah Fondateur du ministère les Amis du Christ ; El Hadj Bouraima Inoussa, Président de l’Union Musulmane du Togo (UMT) et Fadinan Atile, Leader du Groupe « Sasamasso ». 

S’agissant du troisième prix, il s’agit du prix spécial d’honneur décerné à Adama Bictogo, président de l’Assemblée nationale de la Côte d’Ivoire qui représenté par Bakayoko Younissa, Conseiller municipal à Yopougon.

Représentant son ministre, le Directeur de cabinet du ministre de l’Action sociale, Koffi Gani a rappelé que le continent africain se distingue des autres continents par ses valeurs de solidarité et sociales. Jadis, a-t-il témoigné, les parents vivaient en harmonie et chacun se préoccupe de l’autre, mais aujourd’hui, avec l’avancée de la technologie dans tous les domaines,  c’est l’individualisme, chacun pour soi, qui a pris la place de la cohésion. « Ces valeurs sociales africaines deviennent des denrées rares », a déploré Koffi Gani avant de saluer l’initiative « célébrons-nous vivants » qui a le mérite d’être un cadre idéal, de célébrer les grandes valeurs africaines.

Le Directeur de cabinet reste convaincu que l’initiative va « revitaliser les valeurs sociales entre les fils et filles de nos communautés ».

« Nous sommes là aujourd’hui pour célébrer les grandes valeurs africaines. Ces hommes et femmes qui, de façon significative, ont impacté nos communautés, les célébrer pendant qu’ils sont encore vivants, les célébrer pendant que nous avons encore la chance de les avoir autour de nous. Leur dire combien ils sont utiles à nos côtés, combien ils sont précieux et combien nous voudrions encore les avoir autant d’années.  Ne pas les célébrer après leur mort et dit Rip, non mais les célébrer pendant qu’ils sont là », a laissé entendre  Gabin Richard Gbédé, Président du CISA.

Profitant de l’occasion, M. Gbédé a lancé un appel aux bonnes volontés de les soutenir pour la réussite de l’initiative.

Représentant son père, Lionel Kodjovi Djondo a fait savoir qu’en dehors de Ecobank et ASKY, Gervais Koffi Djondo a aussi réussi d’autres projets qui continuent de faire le bonheur des Togolais voire au-delà. Il a cité entre autres réalisations de son père, la création du super marché Goyiscore, la résidence du Bénin et de la Caisse nationale de sécurité sociale (CNSS), qui continuent d’impacter les Togolais. Toutefois, Lionel Kodjovi Djondo a remercié les organisateurs de l’évènement et les a encouragés à continuer sur cette lancée qui va sûrement donner un plus aux grandes valeurs de l’Afrique.

Par ailleurs, le bureau du CISA est composé de 9 membres issus des pays d’Afrique et de sa diaspora.

En rappel, après Lomé, le comité d’organisation du CISA sera l’année prochaine à Abidjan, pour célébrer d’autres grandes valeurs africaines qui ont impacté positivement la Côte d’ivoire.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.