Togo-FNGPC/Kouroufei Koussouwè rempile pour un second mandat

La Fédération Nationale des Groupements des Producteurs de Coton, société Coopérative avec Conseil d’administration (FNGPC COOP-CA) était en assemblée générale ordinaire élective comptant pour l’exercice 2021 le 15 septembre 2022 à Lomé.A Cette assemblée générale, la fédération a renouvelé les membres de son bureau à la tête duquel rempile pour un second mandat M.Kouroufei Koussouwè. C’est le Directeur de cabinet du ministère de l’agriculture M.Kolani Dindiogue qui a ouvert les travaux en présence du ministre conseiller du président de la République Simfeitchéou, du président du conseil d’administration de la Nouvelle Société Cotonnière du Togo (NSCT) du DG de la NSCT M.Martin Drevon et du Directeur des filières végétale M.Kpadenou Anani.

« Professionnalisme et durabilité au cœur de la production cotonnière », c’est le thème retenu pour cette assemblée générale dont les 14 membres élus à l’instance dirigeante de la FNGPC ont la lourde mission d’impulser une nouvelle dynamique pour booster la production en chute libre depuis les deux dernières saisons.

Photo de famille

A l’ouverture des travaux. Kolani Dindiogue a fait remarquer que la filière cotonnière a un fort impact sur l’économie togolaise .Elle contribue à la création de milliers d’emplois dans le milieu rural.

Il est revenu sur les efforts consentis par le gouvernement pour la relance de la filière. Il s’agit notamment la création de la plateforme Industrielle d’Adeticopé(PIA) où le coton occupe une place de choix dans la fabrication du textile ,la mise en place des Zones d’Aménagement Agricole Planifiées(ZAAP).

Le ministre Pre a pour sa part a exhorté les cotonculteurs à plus d’ardeur pour booster la production car a-t-il ajouté c’est pour vous encourager que le Chef de l’Etat a instruit à l’augmentation des prix qui ont  atteint aujourd’hui un cout historique de 300F le Kilogramme. Il vous appartient de lui rendre la monnaie de sa pièce en augmentant les productions.

M ;Kroufei pris au vif après son élection, a d’abord rendu grâce à Dieu et remercié les membre de la FNGPC pour la confiance à lui renouveler .Il a promis mettre tout en œuvre pour poursuivre les chantiers entamé ,afin de redynamiser la filière qui selon lui a pris un coup ses derniers temps. Il a appelé l’ensemble des membres de la fédération à une réflexion sur les stratégies à développer, pour relever les défis qu’impose la filière en lien avec les ambitions du gouvernement. « Nous devons nous resserrer les coudes et être prêts à faire des sacrifices au besoin ,pour optimiser le potentiel de la filière cotonnière, en favorisant l’enrichissement collectif et un meilleur partage des richesses générées par notre réseau .Il a exhorté l’ensemble des acteurs à redoubler d’efforts, afin de rendre la filière de plus en plus inclusive, compétitive, créatrice d’emplois durables et de richesses.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.